Baignade en eaux profondes et fautes d’orthographe

Extraits d’une séance d’écriture du spectacle solo de Noël Antonini « Vivre est incurable, c’est mourir qui pique un peu » avec Michèle Guigon, comédienne, auteure et metteuse en scène, le 13 juin 2013 à Paris.